Follow by Email

dimanche 28 septembre 2014

à avoir dans sa bibliothèque : le dernier ouvrage de Julien Depret

Voici le nouveau livre sur les témoins oubliés du siège de Maubeuge à travers des archives inédites !
Vous y trouverez le rapport du capitaine Oudéa, illustré de nombreuses photos, commandant le fort de Cerfontaine mais aussi l’intégralité du mémoire du général Fournier (Gouverneur de la place forte) en prévision du Conseil d’enquête de 1920 ! Et bien d’autres informations…

Format 21x29,7 cm – Couleur – 144 pages – 28 Euros + 8 Euros de port (en colissimo suivi) à :

Pour acquérir ce livre, merci d’adresser votre règlement à :
Julien DEPRET
477 rue de Lobiau
62136 LA COUTURE

Bien cordialement.
Julien D.

samedi 27 septembre 2014

en présence de st-Vaast

 Peu de paroisses sont dédicacées à st-Vaast, évangélisateur de nos contrées septentrionales. Celui qui instruisit Clovis dans la foi chrétienne avant son bapteme par st-Rémi, évêque d'Arras vers 499 puis de Cambrai vers 510, s'évertua à chasser le paganisme et convertir les Francs. Selon la Légende Dorée de Jacques de Voragine, sa mort lui fut annoncée par la vision d'une colonne de feu s'abattant sur sa maison. Mort en 540, sa dépouille fut transférée en 667 en l'abbaye st-Vaast d'Arras (aujourd'hui musée des beaux-arts de cette ville).
L'ours représenté à ses côtés rappelle que, toujours selon la Légende Dorée, il en chassa un de l'église qu'il visita juste après son ordination épiscopale à Arras...
Les rares reliques visibles présentées ici se trouvent en son église à La Chapelle d'Armentières où, rien hormis une statuette le représentant, en rappelle que la paroisse est placée sous son patronage.



au pays des Geants

Alors qu'ils sont représentés sur le bas-relief ornant le pied du beffroi de Lille, les Géants de la ville, Lyderic et Phinéart, ont trouvé naturellement refuge dans le hall de l'Hôtel de ville et rappellent à tous les visiteurs l'histoire légendaire de la fondation de la cité.


bon à savoir : Les Pays-Bas vont investir 20 milliards d'euros pour lutter contre la montée des eaux

Les Pays-Bas, dont deux-tiers du territoire est situé sous le niveau de la mer, vont investir 20 milliards d'euros afin de lutter contre la montée des eaux et les inondations qui pourraient en résulter, a indiqué mardi le gouvernement.

 "Aujourd'hui commence un nouveau chapitre de notre relation centenaire avec l'eau", a affirmé dans un communiqué la ministre de l'Infrastructure et du  ilieu, Mélanie Schultz, alors que le gouvernement expose son budget pour l'année. Le pays, connu dans le monde entier pour son expertise, va investir 20 milliards d'euros sur trente ans. Après les inondations de 1953, qui avaient traumatisé le pays avec 1.835 morts et 72.000 sans-abris, un premier "plan Delta" avait été mis en place pour mieux protéger le pays des inondations.

Malgré les améliorations successives, ce système de défense a besoin d'être rénové. Selon un récent rapport du bureau du plan pour environnement, 35% (1.302 kilomètres) des barrages primaires, dont des digues, ne satisfont pas aux normes actuelles. Pour Mme Schultz, il était temps d'agir car "plus de personnes vivent désormais dans les régions sous le niveau de la mer, nos activités économiques sont plus importantes et à cause du changement climatique, il y a plus d'eau dans nos rivières". Les territoires réclamés à la mer abritent près de la moitié des habitants du pays et sont responsables de 65% du PIB. Le nouveau plan Delta 2015 liste les mesures nécessaires jusqu'en 2050 pour soutenir ce système de défense, notamment en renforçant environ 200 digues. Une amélioration des réserves d'eau douce est également au programme, tout comme un élargissement du Rhin et de la Meuse. Le programme prévoit également différents scénarios afin que l'État puisse répondre de manière flexible : "nous savons que le niveau de la mer augmente mais nous ne savons pas précisément comment".

Le pays compte 17.500 kilomètres de digues érigées le long de son littoral et de ses cours d'eau. Parmi les plus impressionnantes, l'Afsluitdijk, au nord d'Amsterdam, longue de 32 kilomètres, date de 1932 et isole l'IJsselmeer, un lac d'eau douce, de la mer. L'Oosterscheldekering, un dispositif anti-tempête au nord de la Belgique construit en 1986, mesure 8 kilomètres de long.  
 
source : site france3 Nord-Pas-de-Calais 17-09-2014

mercredi 10 septembre 2014

11 septembre...

Certes, le monde, occidental ou non, retient la date du 11 septembre pour l'attentat contre le World Trade Center à New York, fait hautement marquant surtout pour les EUA qui se croyaient à l'abri... mais pour barbare qu'est le fait, il fait passer dans l'ombre la mort du modèle des aviateurs français, devenu à sa disparition la figure emblématique des pilotes de combat, loin devant Fonck au palmarès plus étoffé mais qui "n'avait pas eu la "chance" de mourir"... Parrain posthume de l'Ecole de l'Air dont la première promotion choisit le nom pour l'école et en adopta la devise, il passa ses derniers jours en Flandre, notamment à Saint-Pol-sur-Mer d'où il effectua son dernier décollage et qui l'a depuis longtemps adopté... 
Le 11 septembre 1917, un jour sombre que ne doit pas être eclipsé nécessairement par l'histoire récente... Avec Guynemer, c'est passer de l'histoire à la légende, utile dans un monde qui manque de héros...







mercredi 3 septembre 2014

un peu de repos à Dunkerque pour le CGG Princess

Le 11 août dernier, alors qu'il recule, le navire parapétrolier Princess battant pavillon français, de la compagnie CGG (ex-CGG Veritas), éperonne la proue du paquebot Mein Schiff 1 de la compagnie allemande TUI Cruises. Le choc, relativement violent destabilise le bateau sismique. Après avoir remis ses machines en avant toutes, le Princess s'est dégagé rapidement, un accident que le commandant de ce dernier explique par un problème technique. 
Arrivé depuis le 22 août de Bergen, le Princess est amarré à couple du Symphony et devrait quitter le port aux alentours du 21 septembre...