Follow by Email

lundi 18 mai 2015

souvenir profondément ancré dans le choeur de saint-Eloi et les coeurs des Dunkerquois

En 1928, le docteur Louis LEMAIRE retrouva la tombe du corsaire anobli par Louis XV en raison de ses hauts faits d'armes.. Grâce à la grande taille des ossements (Jean Bart mesurait 1.90m), des témoignages concernant les tombes qui l'avoisinent,  à la belle facture de l'épée reposant à ses côtés (Louis XIV lui en avait remis une lors de son adoubement) et aux techniques de dentition, il fut définitivement établi qu'il s'agissait bel et bien de la sépulture du héros dunkerquois. Exposés plusieurs jours en cercueil ouvert, accompagné d'une garde d'honneur militaire, il fut l'objet de la procession de nombre de Dunkerquois, venus rendre une deuxième ultime hommage au héros local, voire national...
Ses ossements gisent désormais dans le choeur de l'église Saint Eloi, indiqués par une stele blanche de belle facture.

 la dépouille lors de son exhumation
 le crane du héros
 
 l'hommage des armées et des populations

source  : gallica.bnf

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire